Trouver une salle
  • UNE ANNÉE POLAIRE

    De Samuel Collardey. Danemark/2018/1h34. Avec Anders Hvidegaard, Asser Boassen, Thomasine Jonathansen.


    Anders Hvidegaard était programmé pour reprendre la ferme de ses parents au Dane­mark. Mais, à 20 ans et des poussières, le grand gaillard rêve d’une autre vie, du grand large. Il se porte candidat à un poste d’instituteur au Groenland sur la côte la plus sauvage de l’île, dans le village de Tiniteqilaaq, quatre-vingts habitants, dont une quinzaine d’écoliers turbulents…

    Samuel Collardey avait fait sensation dès son premier long métrage, L’Apprenti (prix Louis-Delluc du premier film 2008), tourné dans une ferme de Franche-Comté. Une année polaire confirme son attirance pour les communautés isolées, au contact de la nature. Et pour le mélange fécond entre documentaire et fiction. Anders est interprété (plutôt bien) par le vrai « instit » de « Tinit », qui revit, devant la caméra, son installation mouvementée et sa première année scolaire au bord de la banquise. Ses élèves et les autres villageois, eux aussi dans leur propre rôle, lui donnent la réplique avec un naturel étonnant. La découverte d’un mode de vie si éloigné du confort européen et la difficulté d’enseigner à des enfants dont on ne parle pas la langue produisent de savoureux effets comiques. Mais Samuel Collar­dey sait aussi se montrer plus grave pour rappeler, à travers quelques répli­ques bien senties, que le Groenland reste une colonie. Avec tous les rapports de domination et d’humiliation que cela implique pour les Inuits, privés de tous les postes à responsa­bilité sur leur terre natale au profit des Danois.

lienfb
    Inscriptions
    - Newsletter programme : pour vous abonner, envoyez un mail vide avec pour objet "Inscription" à l’adresse anim@cine32.com
    Voir le programme
    Répondeur programme : 05 62 60 61 04
    Retrouvez les lieux de distribution du programme ICI
    Allée des arts (av de l’yser) à Auch